Musique

  • Le fado ou la mélancolie à la mode portugaise

    Style musical incontournable du Portugal, le fado (qui se traduit par "destin") est un chant mélancolique. Il exprime la nostalgie d’une chose perdue ou jamais atteinte comme l’amour inaccompli, la jalousie, la nostalgie des morts et du passé, la difficulté à vivre, le chagrin, l’exil.

    Le chanteur nommé “fadista” (ou "fadiste" en français) est accompagné par des instruments à cordes pincées comme la “guitarra” (sorte de cistre en forme de mandoline) et la “violão” (guitare acoustique).

    Le fado est probablement apparu vers les années 1820 ou 1840 au Portugal, mais ses origines précises sont incertaines. Il devint le chant national du pays sous la dictature de Salazar (1932-1968). En 2011, le fado a été inscrit par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'Humanité.

    Deux variétés de fado se distinguent :

    - Le fado de Lisbonne est chanté aussi bien par des hommes que par des femmes. Ses thématiques favorites sont notamment la saudade (c'est-à-dire la nostalgie) et la tristesse.

    - Le fado de Coimbra est uniquement interprété par des hommes. Les thématiques abordées sont souvent les passions amoureuses et les textes ironiques. C'est le fado des déclarations d'amour, lorsque le fadiste se place sous le balcon d’une demoiselle pour entonner sa sérénade.



    Une chanteuse portugaise de fado : Carminho