Culture

  • D'art et d'eau

    Bien que ce soit dimanche, nous n'avons pas vraiment fait la grasse matinée car nous avons juste retardé le départ de l'hôtel de 9h30 (horaire habituel) à 10h.

    Journée tournée vers la culture ce dimanche, avec la visite du musée d'art contemporain et du parc de Serralves. Il y avait un peu de monde au musée, étant donné que l'entrée est gratuite tous les dimanches matins jusque 13h !

    J5_Sylvie_Danicha.JPG
    Sylvie, notre guide, et Danicha à l'entrée du musée Serralves

    J5_Serralves_9.JPG
    Le musée accueille en ce moment une exposition temporaire de l'artiste Anish KAPOOR

    Après la traditionnelle photo de groupe, chacun a pu visiter les collections du musée à son rythme et arpenter le parc avant de se retrouver au restaurant du musée vers midi. L'art contemporain laisse plutôt songeur et on a quand même parfois un peu de mal à comprendre le message de l'artiste... Mais la visite semble avoir été appréciée par tous. En tout cas, elle a donné lieu à de belles rigolades !

    J5_Photo_de_groupe_Serralves.JPG
    Photo de groupe devant une œuvre de l'artiste Anish KAPOOR intitulée "Whiteout"

    J5_Serralves_4.JPG
    Ilidio donne quelques explications au groupe durant la visite

    J5_Serralves_5.JPG
    Antoinette et Bernadette en pleine contemplation

    J5_Serralves_3.JPG
    Œuvre photographique au musée Serralves

    J5_Quentin_3.JPG
    Garde à vous !

    J5_Serralves_10.jpg
    Sculptures au musée Serralves

    RDV était donné à midi au restaurant du musée. Le repas servi sous la forme d'un buffet a permis à chacun de magner à volonté ce qu'il souhaitait. Buffet des entrées, des plats de résistance et des desserts : il n'y avait pas de limite à la gourmandise ce midi !

    Dans l'après-midi, le groupe a souhaité se rendre au front de mer pour profiter de la fraîcheur de l'air marin et pour fuir un peu la foule du musée. Nous nous sommes baladés tranquillement le long de la digue. Il faisait très très chaud ; les quelques pauses à l'ombre ont été bien appréciées.

    J5_Front_de_mer_2.JPG
    La plage à Porto

    J5_Photo_de_gourpe_front_de_mer.JPG
    Photo de groupe sur le front de mer à Porto

    J5_Catherine_Quentin_Francis.JPG
    Catherine (sexy ^^), Quentin et Francis sur le front de mer

    J5_Front_de_mer_3.JPG
    Ah... L'appel du large :)

    J5_Jérôme_4.JPG
    Il a fallu négocier quelques passages un peu difficiles lors de la promenade

    J5_Francis_Quentin.JPG
    Certains ont profité de la promenade pour améliorer leur bronzage !
    (avec Francis et Quentin)

    Après la promenade sur le bord de mer, retour au bus pour rentrer à l'hôtel. Nous avons souhaité ne pas rentrer trop tard aujourd'hui pour que chacun ait le temps de faire ses bagages. Demain, nous quittons Porto pour aller dormir 2 nuits dans la ville Fátima et pourvoir visiter les alentours.

    J5_Jeanne_1.JPG
    Durant les trajets en bus, tout le monde se met à son aise !

    Et voici les plus beaux portraits pris durant la journée :

    J5_Antoinette_Faustine_Bernadette.JPG
    Antoinette, Faustine et Bernadette (nos drôles de dames avec un chapeau)

    J5_Danicha_Elodyte.JPG
    Danicha et Élodyte

    J5_Gildas_2.JPG
    Gildas

    J5_Quentin_1.JPG
    Quentin

    J5_Jeanne_2.JPG
    Jeanne

    J5_Yves_Faustine.JPG
    Yves et Faustine (c'est bien parti pour que ce soit la plus belle photo de notre séjour)

    J5_Jérôme_Francis_Stéphane.JPG
    Jérôme, Francis et Stéphane

    J5_Bernadette_Antoinette.JPG
    Bernadette et Antoinette

    J5_Elodyte_Carlos_Wilfrid.JPG
    Élodyte, Carlos et Wilfrid

    J5_Faustine.JPG
    Faustine

    J5_Elodyte.JPG
    Élodyte

    J5_Jérôme_1.JPG
    Jérôme

    J5_Catherine.JPG
    Catherine

    J5_Bernadette_2.JPG
    Bernadette

    J5_Yves.JPG
    Yves

    J5_Carlos_Faustine.JPG
    Carlos et Faustine

    J5_Gildas_Jérôme.JPG
    L'océan Atlantique, un vespa, Gildas et Jérôme

    J5_Jérôme_3.JPG
    Captain Jérôme

    Et, à la demande générale, voici le retour de la section "carré rose" interdite aux mineurs. Comme vous le savez, tout ce qui se passe lors d'un séjour APF, reste dans le séjour APF. Alors... chut ; pas un mot au responsable !

    J5_Carlos_Quentin.JPG
    Y'a pas à dire : les vacanciers se la coulent vraiment douce en séjour ;)

    J5_Transfert_en_soute.JPG
    Pour que les accompagnateurs aient plus d'espace dans le bus, les vacanciers sont installés dans la soute

    J5_Quentin_Stéphane.JPG
    À oualpé !

    J5_Quentin_4.JPG
    Euh, quelqu'un a vérifié que Quentin était bien majeur avant de rentrer dans le musée ?! ?! ?!

  • Coq divin

    Aujourd'hui 2 destinations au programme : la ville de Barcelos et celle de Viana Do Castelo.

    La ville de Barcelos est connue pour la légende du coq dont je vous ai déjà parlé sur ce cybercarnet (voir la publication du 21 juin). Avant d'être devenu l'un des symboles du Portugal, le coq de Barcelos est avant tout le symbole de la ville dont il a le nom. Du coup, de nombreuses figurines du coq ornent les rues et les vitrines des magasins. Il est facile de se faire prendre en photo avec l'une d'elles ; ce que nous avons bien évidemment fait !

    J4_Photo_de_groupe_Barcelos.JPG
    Photo de groupe avec un coq de Barcelos (emblème de la ville de Barcelos mais aussi du Portugal tout entier)

    Le centre-ville de Barcelos est petit mais plein de charme. Pendant que certains faisaient du shopping, d'autres ont descendu l'artère principale de la ville pour aller visiter le vieux palais des comtes de Barcelos (aujourd'hui en ruine).

    J4_Barcelos_1.JPG
    Dans le centre-ville de Barcelos

    J4_Barcelos_4.JPG
    Façade de maison à Barcelos

    J4_Barcelos_6.JPG
    L'ancien palais des comtes de Barcelos

    J4_Barcelos_3.JPG
    L'une des nombreuses statues de coq dans la ville

    Plusieurs versions de la légende du coq de Barcelos existent. Dans celle racontée sur une stèle au palais des comtes de Barcelos, c'est Saint-Jacques de Compostelle (lui-même s'il-vous-plaît) qui vient sauver le pèlerin de la pendaison en le soutenant par les pieds et alors que le coq se met à chanter.

    J4_Barcelos_7.JPG
    Saint-Jacques vient sauver le pèlerin condamné par erreur à la potence. Juste en-dessous de la croix en haut de la stèle, le coq chante.

    Après la visite de Barcelos, nous sommes remontés dans le bus pour nous rendre à Viana Do Castelo. Une légende raconte que le nom de la ville viendrait d'un jeune chevalier tombé amoureux d'une princesse nommée Ana retenue prisonnière dans un château. On dit qu'il serait tombé amoureux d'elle en l’apercevant à une fenêtre. Il en aurait parlé à ses amis chevaliers en disant "J'ai vu Ana du château" ou en ancien portugais "Vi Ana do Castelo" ; ce qui aurait donné le nom à la ville.

    Arrivés à Viana Do Castelo, nous nous sommes tout d'abord rendus au restaurant où nous avons, une fois encore, été accueillis comme des reines et rois. Merci aux cuisiniers pour le succulent repas qui nous a été servi ! C'était vraiment très très bon. Tellement, que certains ont même essayé de repartir en douce avec un peu de vin...

    J4_Bernadette_Danicha_Francis_Carlos.JPG
    Bernadette, Danicha, Francis et Carlos au restaurant

    J4_Wilfrid_1.JPG
    Nous avons essayé de repartir avec une bouteille de vin cachée à l'arrière du fauteuil de Wilfrid :)

    Puis, nous avons arpenté les rues du centre de la ville, afin de faire une balade digestive en découvrant les principaux monuments. Une fois encore, certains ont pu faire un peu de shopping pour ramener quelques souvenirs à la maison.

    J4_Viana_Do_Castelo_3.JPG
    La place centrale de Viana Do Castelo

    J4_Viana_Do_Castelo_4.JPG
    L'ancienne mairie de Viana Do Castelo

    J4_Photo_de_groupe_Viana_Do_Castelo_1.JPG
    Photo de groupe sur la place centrale de Viana Do Castelo

    J4_Viana_Do_Castelo_6.JPG
    Une rue paisible à Viana Do Castelo

    J4_Viana_Do_Castelo_2.jpg
    La rue commerçante est décorée de parapluies multicolores

    J4_Jérôme_Yves_Elodyte.JPG
    Jérôme a trouvé le souvenir qu'il recherchait : un torchon avec la carte du Portugal !

    J4_Francis_Quentin_Gildas.JPG
    Avec la chaleur, on économise l'énergie en passant en mode convoi :)
    Avec, à partir de l'arrière : Francis, Quentin et Gildas

    J4_Photo_de_groupe_Viana_Do_Castelo_2.JPG
    Photo de groupe dans le rue aux parapluies multicolores

    Il était ensuite temps de remonter dans le bus et de rentrer à Porto pour rejoindre notre hôtel.

    Et voici maintenant les portraits pris durant notre journée à Barcelos et à Viana Do Castelo :

    J4_Carlos_Wilfrid_2.JPG
    Carlos et Wilfrid (baissez bien les têtes les gars, la porte est plutôt basse)

    J4_Yves_Jérôme.JPG
    Yves et Jérôme (en mode "tartinage" de crème solaire)

    J4_Wilfrid_Carlos_Bernadette_Antoinette_Jeanne.JPG
    Wilfrid, Carlos, Bernadette, Antoinette et Jeanne

    J4_Danicha_Francis_2.jpg
    Danicha et Francis

    J4_Jérôme.JPG
    Jérôme

    J4_Gildas_1.JPG
    Gildas

    J4_Quentin_4.JPG
    Quentin (qui se la coule douce en vacances...)

    J4_Francis.JPG
    Francis et le TGV portugais :)

    J4_Antoinette_2.JPG
    Antoinette

    J4_Faustine_Stéphane.JPG
    Faustine et Stéphane

    J4_Sylvie_Danicha_Elodyte_Quentin.JPG
    Sylvie (notre guide), Danicha, Élodyte et Quentin

    J4_Gil.JPG
    Le beau Gil, aussi connu sous le nom de "Capitão" (capitaine), notre chauffeur

    J4_Ilidio.JPG
    Ilidio nous fait une démonstration avec un ballon au pied sous le regard expert de Jérôme (qui est champion de France 2017 de foot-fauteuil)

    J4_Stéphane_Jérôme.JPG
    Stéphane, Jérôme et un coq de Barcelos

    J4_Danicha_1.JPG
    Danicha

    J4_Quentin_3.JPG
    Quentin

    J4_Catherine_Jeanne.JPG
    Catherine, Jeanne et un coq de Barcelos

    J4_Gildas_2.JPG
    Gildas

    J4_Carlos_Wilfrid_1.JPG
    Carlos et Wilfrid

    J4_Sylvie_Danicha.JPG
    Sylvie et Danicha

    Et pour la première fois, j'ai décidé d'ouvrir une rubrique "carré rose" pour vous révéler (juste un peu) ce qu'il se passe "derrière la scène" durant le séjour. Attention, certaines photos peuvent heurter les plus jeunes et ne sont donc pas à mettre devant tous les yeux !

    J4_Wilfrid_2.JPG
    Helena, notre serveuse au restaurant de ce midi, dit au revoir à Wilfrid

    J4_Quentin_1.JPG
    Quentin en train de tomber amoureux de Minnie Mouse (Quentin a fait le pari qu'il arriverait à se faire embrasser par 20 filles portugaises avant la fin du séjour)

    J4_Stéphane_Antoinette.JPG
    Stéphane fait sa déclaration à Antoinette. On raconte qu'il s'est pris un "ancinho" (c'est-à-dire un rateau en portugais)

    J4_Quentin_Elodyte.jpg
    Quel tombeur ce Quentin !

    L4_Laverie.jpg
    L'heure de la lessive chez les filles : sans commentaire...

  • Braga, nous voilà !

    Aujourd'hui, nous sommes partis à la découverte de la ville de Braga. C'est la ville d'origine de notre guide Sylvie. Ilidio, notre second guide, est quant à lui originaire de Lisbonne.

    J2_Braga_1.JPG
    Braga, nous voilà !

    J2_Photo_de_groupe_église_Saint-Marc.JPG
    Photo de groupe devant l'ancienne église Saint-Marc

    Nous nous sommes tous retrouvés à 9h30 à la réception de notre hôtel pour monter dans le bus. Après environ 45 minutes de trajet, nous avons rejoint Braga. La visite a débuté par une balade dans le centre-ville historique. Nous avons pu voir que la ville de Braga est riche en beaux monuments et est aussi très joliment fleurie. Tout le centre-ville étant piéton, nous avons pu arpenter les rues à notre guise, sans se soucier des voitures. Nous avons notamment vu la cathédrale, le palais épiscopal et son parc, ainsi que le quartier commerçant.

    J2_Braga_2.JPG
    La cathédrale de Braga

    J2_Braga_6.JPG
    Les jardins du palais épiscopal

    J2_Braga_3.JPG
    Au hasard des rues

    J2_Braga_5.JPG
    Sculpture d'un dragon d'eau

    J2_Braga_9.JPG
    Les rues commerçantes de Braga

    J2_Photo_de_groupe_palais_épiscopal_2.JPG
    Photo de groupe au pied de la fontaine du palais épiscopal

    J2_Photo_de_groupe_palais_épiscopal_3.JPG
    Photo de groupe dans le parc du palais épiscopal

    Sylvie a profité d'un arrêt à l'ombre pour nous expliquer la signification du drapeau portugais : la couleur verte à gauche pour l'espérance, la couleur rouge à droite pour la république, la sphère armillaire jaune entre les 2 couleurs pour symboliser l'époque des grandes découvertes (15ème et 16ème siècles) et les 5 blasons bleus à points blancs pour les 5 stigmates du Christ et les 30 deniers que reçut Judas pour sa trahison.

    J2_Braga_7.JPG
    Sylvie nous explique la signification du drapeau portugais

    Après un repas délicieux et gargantuesque, où nous a notamment été servie une brandade de morue, nous nous sommes élancés à l'assaut du sanctuaire du Bon Jésus du Mont. Nous devons avouer que le bus nous a aidés à grimper la côte raide et à éviter de prendre l'escalier qui compte environ 300 marches. Ouf ! Arrivés au sanctuaire, nous avons pu profiter de la fraîcheur de l'église et du point de vue sur la ville.

    J2_Sanctuaire_Bon_Jésus_1.JPG
    L'église du sanctuaire du Bon Jésus du Mont

    J2_Sanctuaire_Bon_Jésus_2.JPG
    Statue dans le parc du sanctuaire

    J2_Sanctuaire_Bon_Jésus_5.JPG
    Les jardins "à la française" du sanctuaire

    J2_Sanctuaire_Bon_Jésus_4.JPG
    Point du vue sur Braga depuis la sanctuaire

    J2_Photo_de_groupe_Bon_Jésus_1.JPG

    J2_Photo_de_groupe_Bon_Jésus_2.JPG
    Photos de groupe au pied de l'église du sanctuaire

    Après un temps libre où chacun a pu faire quelques achats, nous avons rejoint notre bus pour rentrer à l'hôtel. Ce soir, nous dînerons dans le centre commercial à 2 pas.

    Et voici quelques portraits pris durant notre journée à Braga :

    J2_Danicha.JPG
    Danicha

    J2_Catherine.JPG
    Catherine (photographiée par Francis)

    J2_Quentin.JPG
    Quentin

    J2_Jeanne_1.JPG
    Jeanne

    J2_Francis.JPG
    Francis (photographié par Catherine)

    J2_Ilidio.JPG
    Ilidio, notre guide, installe une mini-rampe lorsque les bordures des trottoirs sont un peu trop hautes pour les fauteuils (il l'a tout le temps avec lui ; oui, il est vraiment très organisé et très prévenant !)

    J2_Gildas_Faustine_Elodyte.JPG
    Gildas, Faustine et Élodyte

    J2_Les_garçons.JPG
    Une bonne partie des garçons : Gildas, Francis, Quentin, Wilfrid, Carlos et Yves

    J2_Stéphane_Sylvie.JPG
    Stéphane et notre guide Sylvie (tous les 2 à peu près de la même taille ^^)

  • J-4 : découvrons notre programme jour par jour

    [J-4 avant le départ]

    Nous nous envolerons bientôt pour Porto ! D'ici notre départ, découvrons les lieux que nous visiterons ensemble. J'ai comme une envie de me mettre l'eau à la bouche, pas vous ? ;)

    Programme du 5ème jour : visite du parc de Serralves.

    L'origine du parc de Serralves date de 1923. A cette date, Carlos Alberto CABRAL, deuxième comte de Vizela, hérite d'une propriété résidentielle en périphérie de Porto. C'est en 1925, après avoir visité l'exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes à Paris, que le comte décide de demander à l'architecte Jacques GRÉBER de concevoir un nouveau jardin dans sa propriété. Acquis par l'état portugais en 1986, le parc a ouvert au public l'année suivante.

    Le parc fait aujourd'hui 18 hectares et présente de très nombreuses espèces végétales. Il est divisé en plusieurs secteurs de jardins et de zones boisées. Il abrite également une ferme traditionnelle.

    Le parc héberge aussi un musée d'art contemporain dont les collections débutent en 1960. Le musée accueille notamment expositions temporaires, spectacles de danse, colloques et concerts.

    shovel-1365240_960_720.jpg
    Sculpture monumentale en plein air au parc de Serralves

    Depuis début juillet et jusqu'à janvier 2019, le parc accueille une exposition temporaire de quatre sculptures monumentales de l'artiste britannique Anish KAPOOR. Anich KAPOOR est coutumier des installations dans les parcs : il avait installé l’œuvre "Dirty Corner" dans les jardins du château de Versailles en 2015.

  • Le fado ou la mélancolie à la mode portugaise

    Style musical incontournable du Portugal, le fado (qui se traduit par "destin") est un chant mélancolique. Il exprime la nostalgie d’une chose perdue ou jamais atteinte comme l’amour inaccompli, la jalousie, la nostalgie des morts et du passé, la difficulté à vivre, le chagrin, l’exil.

    Le chanteur nommé “fadista” (ou "fadiste" en français) est accompagné par des instruments à cordes pincées comme la “guitarra” (sorte de cistre en forme de mandoline) et la “violão” (guitare acoustique).

    Le fado est probablement apparu vers les années 1820 ou 1840 au Portugal, mais ses origines précises sont incertaines. Il devint le chant national du pays sous la dictature de Salazar (1932-1968). En 2011, le fado a été inscrit par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'Humanité.

    Deux variétés de fado se distinguent :

    - Le fado de Lisbonne est chanté aussi bien par des hommes que par des femmes. Ses thématiques favorites sont notamment la saudade (c'est-à-dire la nostalgie) et la tristesse.

    - Le fado de Coimbra est uniquement interprété par des hommes. Les thématiques abordées sont souvent les passions amoureuses et les textes ironiques. C'est le fado des déclarations d'amour, lorsque le fadiste se place sous le balcon d’une demoiselle pour entonner sa sérénade.



    Une chanteuse portugaise de fado : Carminho