• Le fado ou la mélancolie à la mode portugaise

    Style musical incontournable du Portugal, le fado (qui se traduit par "destin") est un chant mélancolique. Il exprime la nostalgie d’une chose perdue ou jamais atteinte comme l’amour inaccompli, la jalousie, la nostalgie des morts et du passé, la difficulté à vivre, le chagrin, l’exil.

    Le chanteur nommé “fadista” (ou "fadiste" en français) est accompagné par des instruments à cordes pincées comme la “guitarra” (sorte de cistre en forme de mandoline) et la “violão” (guitare acoustique).

    Le fado est probablement apparu vers les années 1820 ou 1840 au Portugal, mais ses origines précises sont incertaines. Il devint le chant national du pays sous la dictature de Salazar (1932-1968). En 2011, le fado a été inscrit par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'Humanité.

    Deux variétés de fado se distinguent :

    - Le fado de Lisbonne est chanté aussi bien par des hommes que par des femmes. Ses thématiques favorites sont notamment la saudade (c'est-à-dire la nostalgie) et la tristesse.

    - Le fado de Coimbra est uniquement interprété par des hommes. Les thématiques abordées sont souvent les passions amoureuses et les textes ironiques. C'est le fado des déclarations d'amour, lorsque le fadiste se place sous le balcon d’une demoiselle pour entonner sa sérénade.



    Une chanteuse portugaise de fado : Carminho

  • Envie d'un peu de douceur ? Voilà le pastel de nata !

    Le pastel de nata est une pâtisserie à la crème typique de la cuisine portugaise. Au pluriel, ça donne "pastéis de nata". Je vous le dis car il est impossible d'en acheter un seul. En effet, une fois qu'on en a mangé un, on a qu'une seule envie : en manger un deuxième :)

    portuguese-custard-tart-758547_960_720.jpg
    Un pastel de nata prêt à être dégusté !

    Si vous ne connaissez pas les pastéis de nata, je peux vous les décrire comme de petits flans pâtissiers à déguster tièdes, mais c'est un peu réducteur car le pastel de nata est le symbole de tout un pays. Quand vous croquez dans un pastel de nata, vous croquez le Portugal !

    Il semblerait que les pastéis de nata aient été créés au 19ème siècle par des moines de la petite ville de Belém (qui est aujourd'hui un quartier de Lisbonne). En les commercialisant, les moines ont fait la renommée de ce "petit gâteau". Croyez moi, nombreux sont ceux qui, aujourd'hui encore, les remercient d'avoir eu l'idée de cette recette.

    Si vous voulez en faire chez vous, sachez que le recette traditionnelle des moines est tenue secrète. Seuls les ingrédients sont connus : pâte feuilletée et crème faite à partir de lait, de farine, d'amidon de maïs, d'œufs et de sirop de sucre. Oui, c'est vrai que c'est "un peu" plus riche et moins diététique qu'une carotte, mais que c'est bon ^^

    Aujourd'hui, n'importe quel café, pâtisserie ou encore supermarché au Portugal propose des pastéis de nata. Traditionnels ou industriels, il y en a pour tous les goûts. Il nous faudra être attentifs aux pâles imitations lors de notre séjour, mais je suis certain que nous arriverons à en trouver d'excellents... quitte à devoir en goûter plusieurs pour dénicher les meilleurs :)

  • Le Porto : un vin rendu "silencieux" avec de l'eau-de-vie

    Comment fabrique-t-on le vin de Porto ?

    Rappelez-vous : le vin est fabriqué par fermentation du raisin. Au cours de la fermentation, le sucre contenu dans le jus de raisin se transforme en alcool sous l’action de levures (= champignons). Dans le cas du vin de Porto, la fermentation est arrêtée avant la fin par ajout d’eau de vie. L’alcool de l’eau de vie tue les levures et interrompt la poursuite de la fabrication du vin. Cette opération d'ajout d'eau-de-vie est appelée "coupage" ou plus généralement "mutage" car elle rend le vin silencieux !

    Et oui ! Durant la fermentation, le vin est "bruyant" car il bulle en libérant du dioxyde de carbone (CO2) sous forme de gaz. Comme l'ajout de l'eau-de-vie bloque la fermentation, elle bloque aussi la libération de gaz. Le vin devient donc silencieux, comme lorsque vous appuyez sur la touche "mute" d'un appareil électronique. Le vin qui en résulte titre aux alentours de 20° et conserve un taux de sucre non fermenté qui va lui donner de la douceur. Le mélange d’eau-de-vie et de vin va révéler les arômes et donner au vin une capacité de vieillissement, parfois jusqu’à plusieurs dizaines d’années.

    Cette capacité de vieillissement est importante car, une fois muté, le vin va être stocké dans des celliers durant plusieurs années. Puis il sera mélangé avec des vins d'autres cépages (= types de raisin) ou d'années pour former un assemblage qui sera commercialisé. C'est tout le savoir-faire des œnologues de la région de Porto qui s'exprime dans la confection des assemblages ! Bref, c'est un métier :)

    Rassurez-vous : nous aurons bien sûr l'occasion de déguster du vin de Porto durant notre séjour... avec modération bien sûr !

    wine-3268159_960_720.jpg
    A nous le bon vin de Porto :)